Accueil » Minorque : 4 jours aux Baléares (road trip & randonnées)

Minorque : 4 jours aux Baléares (road trip & randonnées)

Rédigé par Cédalise Mariotti

Mais Minorque, c’est où ?

2 heures de vol de Paris, des billets au tarif abordable et la garantie d’avoir du beau temps même en plein hiver, les Baléares attirent du monde. Majorque et Ibiza sont extrêmement touristiques, alors si tu aimes les îles tout en restant loin des foules, Minorque est fait pour toi.

Cette petite île à l’est de Majorque ne vit pas de tourisme mais d’agriculture, bien qu’elle attire de plus en plus de monde l’été. Seule 3 villes y sont habités à l’année ; le reste est seulement saisonnier, et les fermes agricoles dans le centre de l’île.

Nous avons passé 4 jours à explorer Minorque, qui n’a rien à envier à Majorque ou Ibiza ! Une petite île qui a vraiment gardé son côté sauvage, avec des plages magnifiques et un super sentier de randonnée tout autour.

Far de Cavalleria, Minorque, Baléares
Le Far de Cavalleria, le point le plus au nord de Minorque

1. Minorque : infos pratiques

Se rendre à Minorque et s’y déplacer

La solution la plus rapide et l’avion, avec un vol de 2 h au départ de Paris. Suivant la période, tu peux trouver des vols vraiment pas chers. Nous avons payé 20 € le billet retour avec EasyJet, et 50 € le billet aller avec Transavia et RyanAir (sans bagage en soute bien sûr).

Tu as également la possibilité de prendre le ferry, par exemple en faisant Barcelone – Ciutadella, ou en partant de Majorque. Tu peux ainsi emmener ta voiture. C’est une option plus coûteuse et évidemment moins rapide.

Pour se déplacer sur l’île, tu peux utiliser la voiture, les bus ou le scooter.

La location d’une voiture à l’aéroport coûte environ 100-140 €. Tu peux également louer une voiture chez un indépendant, dans la ville. C’est une petite île, donc les distances sont vraiment courtes : 50 km d’ouest en est et 20 km du sud au nord. Par exemple nous avons fait 200-250 km en 4 jours ! Le scooter est un peu moins cher à la location et plutôt adapté aux distances à parcourir, mais évidemment moins confortable.

Le réseau de bus est assez bien développé et les 2 villes principales (Ciutadella et Mahon) pourront t’amener à chacune des plages ou villages de la côte. Par contre, la plupart des lignes ne sont opérationnelles qu’en haute saison. Le site Minorque Vacances a plein d’informations concernant les horaires de bus, si tu veux jeter un œil !

Autre chose à prendre en compte : à Minorque, il faut toujours reprendre la route principale ME-1 pour aller sur la côte. Du coup, un village à 5 km à vol d’oiseau se trouve en fait à 10 – 15 km par la route. C’est donc plus rapide de se déplacer en voiture qu’en bus.

Le budget pour partir à Minorque

Le coût de la vie est généralement moins cher à Minorque. Par exemple, tu trouveras des hôtels proposant un petit appartement pour 50-55 € la nuit, tu peux donc y cuisiner et économiser sur les repas. Les supermarchés et les restaurants sont également moins chers. L’île a récemment une taxe de séjour de 1 € par personne, notamment dans les hôtels et autres hébergements.

Si tu restes là-bas quelques semaines, tu peux aussi regarder sur Vibbo, qui est l’équivalent du Bon Coin espagnol. Tu y trouveras notamment des locations d’appartement sur court et moyen terme à des prix très intéressants !

L’essence est sensiblement au même prix qu’en France, ainsi que le coût des locations de voiture et de scooter. Le bus, en revanche, est un peu plus cher, entre 2 € et 5 € pour les billets à l’unité. Il est donc intéressant de prendre des carnets de billets si tu comptes te déplacer uniquement en bus. Enfin, la navette entre la Ciutadella et l’aéroport de Mahon coûte 12,50 €.

Minorque, Cala Pilar sur le GR223 ou Cami de Cavalls
Le Far de Cavalleria, le point le plus au nord de Minorque

Minorque à pied : le Camí de Cavalls ou GR223

Le Camí de Cavalls (ou GR223) est une randonnée d’environ 180 km tout autour de l’île de Minorque. Chaque fois que tu te rends à une plage ou un village le long de la côte, tu peux marcher le long des falaises ou de la plage sur ce GR. C’est un chemin vraiment accessible !

Il y a quelques endroits goudronnés au sud ainsi que des sentiers le long de la mer. Le nord est fait presque exclusivement de sentiers. Parfois le chemin est un peu difficile, avec beaucoup de roches et de cailloux où il faut faire attention où l’on met les pieds.

C’est vraiment un GR qui semble magnifique et je compte bien le marcher un jour, j’en ferai un article ! 😀

Minorque, Playa de Cavalleria, Baléares
Une partie du Camí de Cavalls, pour accéder à la Playa de Cavalleria

2. Itinéraire sur 4 jours à Minorque

Voici notre itinéraire sur 4 jours à Minorque, qui nous a permis de voir un peu de tous les coins de l’île. Évidemment nous n’avons pas pu faire tout ce qu’il y avait à voir, mais si tu as peu de temps sur place, c’est une bonne idée de parcours ! Je te mets la carte avec les points juste en-dessous. 🙂

Notre itinéraire autour de l’île !

Arrivée à Port Mahon (jeudi)

On est arrivé à Port Mahon dans l’après-midi. L’aéroport est petit et tu peux y louer une voiture à l’arrivée, tu retrouveras tous les gros loueurs de voiture : Avis, Budget, Europcar… Autrement, le bus peut t’emmener dans le centre. Nous avons fait une visite de Mahon, le vieux centre est très mignon et tu as plein de petites terrasses pour t’arrêter boire un café !

Nous avons passé cette première nuit à Bimbolla Appartment à Punta Prima, pour 52 € la nuit. À 11 km de Port Mahon, le complexe est vraiment joli et les appartements ont une cuisine, donc vraiment un bon rapport qualité / prix !

Jour 1 : le sud est de Minorque

Binibeca

Première visite de la journée à Binibeca, à 4,5 km de Punta Prima en roulant le long de la côte. Binibeca un petit village de maisons toutes blanches, très typiques Méditerranéen. Ça ressemble beaucoup à Santorin ou d’autres villages grecs. On peut marcher entre ces maisons et le long de la mer, et il y a un petit café à l’entrée du village. C’était le plus joli (et surprenant) village que l’on a pu visiter !

Cala en Porter

Direction Cala en Porter, à 19 km de Binibeca. On doit quitter la côte pour reprendre l’axe principal, puis redescendre vers la côte pour atteindre Cala en Porter. Là-bas, on y trouve la Cova d’En Xoroi, un célèbre bar / boîte construit dans la roche. C’est un super endroit pour admirer le coucher de soleil, logé dans les falaises avec vue sur la Méditerranée. Depuis Cala en Porter, on peut aussi rejoindre le Camí de Cavalls (ou GR223) qui fait le tour de l’île. On a marché quelques kilomètres en haut des falaises, la vue est vraiment impressionnante ! Tu peux aussi faire un tour en kayak et voir les falaises d’en bas, comme sur la photo.

Minorque, Cala en Porter, Baléares
Les falaises sur le Camí de Cavalls (GR223)

Ciutadella de Menorca

Après cela, on reprend la route pendant 50 km en direction de Los Delfines, juste après la Ciutadella. Là-bas, nous réservons 2 nuits au Globales Almirante Farragut, qui propose des formules demi-pension et pension complète, ou bien simplement une nuit à environ 100 €. La ville autour était très peu animée, étant en basse saison. Le GR223 passe le long de la plage, j’ai pu faire une petit footing sur le chemin le long des falaises jusqu’au Pont d’En Gil, une arche de pierres naturelles à voir absolument !

Jour 2 : le sud ouest de Minorque

Cala en Turqueta et Playa des Talaier

Direction Cala en Turqueta, à 11 km au sud Ciutadella. Là-bas, le parking se situe à 1 km de la plage. C’est une petite crique vraiment belle, surtout qu’il fait beau ce jour-là. Le Camí de Cavalls longe toujours la côte et relie Cala en Turqueta à Cala des Talaier, 2,2 km plus loin. On s’y rend à pied, encore une fois en haut des falaises surplombant la Méditerranée.

En été, la plage est bondée, c’est un des endroits les plus populaires de l’île. En octobre hors saison, nous y étions vraiment tranquille. Plusieurs personnes se baignaient même ! Depuis la Ciutadella, tu peux prendre le bus 68 à la Place des Pins qui te déposera sur le parking de la plage.

Jour 3 : le nord ouest de Minorque

Clairement, un gros contraste entre la côte sud et la côte nord. La côte sud est plutôt habitée avec plein de petites villes et villages tout le long de la côte. À l’inverse, le nord ne comprend que deux « vraies » villages. Le reste de la côte nord est vraiment sauvage, c’était impressionnant et beau. Le Camí longe toute la côte et nous avons pu en faire quelques parties.

Cala Pilar

On se rend en premier à Cala Pilar, à 11 km de la Ciutadella. La plage se trouve à 2,5 km du parking et elle vaut vraiment le détour. La vue à 360 °C est magnifique, on voit les deux plages et les « montagnes » juste à côté. Le Camí passe également ici et tu peux faire une petite randonnée pour rejoindre une autre plage.

Minorque, Cala Pilar sur le GR223 ou Cami de Cavalls
La plage de Cala Pilar
Minorque, Cala Pilar sur le GR223 ou Cami de Cavalls
Une partie du Camí de Cavalls (GR223)

Playa de Cavalleria

Après cela, nous avons rejoint la route principale et avons mangé un repas à Ferreries, au centre de l’île. Puis nous nous sommes allés à la Playa de Cavalleria, à 30 km de Cala Pilar. C’est notre coup de cœur du séjour. On a eu la chance de voir cette plage sous la pluie et sous le soleil, c’est un endroit très paisible et impressionnant à la fois, elle vaut vraiment le détour ! On a encore une fois la plage et les montagnes juste derrière. Il faut marcher environ 1 km depuis le parking pour y accéder.

Minorque, Playa de Cavalleria, Baléares
La plage sauvage de Cavalleria

Fornells

Puis nous avons repris la route pendant 11 km pour dormir à Fornells le soir, ce petit village de pêcheur qui est en fait la seule « vraie » ville au nord de Minorque. Un village vraiment mignon avec son port et son vieux centre. Tout au bout de la pointe, tu peux marcher jusqu’à la Torre de Fornells et aller admirer la vue en haut des falaises. Fornells n’a pas beaucoup de logements mais nous avons trouvé un petit hôtel à 1 km du centre, pour 62 € la nuit. Tu peux ensuite aller manger dans le village.

Minorque, Fornells, Baléares
La pointe de Fornells

Jour 4 : le centre de Minorque

Far de Cavalleria

Pour notre dernier jour, nous sommes retournés le matin en direction Cala Pilar, cette fois-ci pour aller au Far de Cavalleria, à la toute pointe de l’île (à 15 km de Fornells). Il y a un phare et tout un tas de petits chemins de randonnée autour. On peut y a une vue magnifique sur la côte et les nombreux bras de mer, ainsi que sur les montagnes au fond. Il y a un café au phare qui était ouvert en octobre ! En repartant, on est retourné voir une dernière fois la Playa de Cavalleria, car il pleuvait lorsque l’on y était hier.

Far de Cavalleria, Minorque, Baléares
Le Far de Cavalleria
Far de Cavalleria, Minorque, Baléares
La vue à la toute pointe de Minorque

Monte Torro

Puis, direction notre dernière visite avant le vol : le Monte Torro, à 17 km du Far de Cavalleria. Ce mont est le point le plus haut de l’île et on peut y admirer une vue panoramique de Minorque. On voit l’île en entier avec la mer de tous les côtés, ce qui est assez impressionnant ! À 360 °C, c’est beau partout où l’on regarde. Vraiment une belle manière de terminer ce voyage. Tu peux aussi manger en haut du Monte Torro, au petit café.

Voilà pour ce petit article sur Minorque, j’espère qu’il t’aura donné envie d’aller découvrir cette île !

Et puis qui sait, peut-être y aura t-il un article dédié au Camí de Cavalls dans les prochains mois… 😉

À lundi prochain !

Céda

Le bonus…

Si tu es arrivé(e) jusqu’ici, déjà, merci !
Mais ça veut sûrement dire que l’article t’a plu. Et s’il t’a plu, t’en veut encore plus, non ?

Je te conseille de t’inscrire juste en dessous pour encore plus de contenu, tous les mardis dans ta boîte mail. On y parle aventure, voyage, entraînement, et dépassement de soi…

Le prochain email arrive mardi !

Laisser un commentaire