Accueil » La Voie de Vézelay (GR654) de Limoges à Sainte-Foy-la-Grande (Chemin de Compostelle)

La Voie de Vézelay (GR654) de Limoges à Sainte-Foy-la-Grande (Chemin de Compostelle)

Rédigé par Cédalise Mariotti

Nous avons fait une partie de la Voie de Vézelay (GR654) la première semaine de juin, pour relier Limoges à Sainte-Foy-la-Grande (un peu après Périgueux). Nous avions trouvé très peu d’informations sur cette voie, au contraire des autres voies de Compostelle en France (la voie de Tours et la voie du Puy-en-Velay).

Elle semble être la voie la moins fréquentée des trois, ce à quoi on ne s’attendait pas du tout !

Voici donc un petit résumé de notre chemin, avec les étapes, les distances, les logements et toutes les informations nécessaires pour partir, ainsi que quelques détails qui nous ont étonné sur la route. 🙂

1. La voie de Vézelay et ses particularités

Distance et dénivelé de la Voie de Vézelay

La Voie de Vézelay, c’est aussi une partie GR654, ou la via Lemovicensis. Elle relie Vézelay à Saint-Jean-Pied-de-Port, dont j’avais parlé dans mon article sur le GR10. Longue d’environ 1100 km, elle traverse la diagonale du vide, comme tu peux le voir sur la photo en dessous. Elle est aussi extrêmement plate, jusqu’à Saint-Jean-Pied-de-Port, avant de continuer dans les Pyrénées. C’est donc une randonnée idéale si tu aimes le plat, surtout lorsque tu traverses les Landes (Bazas, Mont-de-Marsan…)

En revanche si tu aimes la montagne, ce n’est pas du tout la randonnée pour toi. On est plutôt montagne, et c’est vrai qu’après 8 jours, on s’est vraiment lassé du parcours certes joli mais vraiment très, très plat. Je te mets aussi le profil du parcours en dessous !

Voie de Vézelay / GR654 carte
Le tracé, crédit photo : ACIR
Voie de Vézelay / GR654 profil
Le profil de la Voie de Vézelay, crédit photo : ACIR

Peu de chemins, beaucoup de goudrons

Pour nous, ce fût le gros point négatif de cette voie : c’est (littéralement) une route. J’en parle plus dans le détails des étapes, mais la grande majorité du tracé que nous avons fait était sur route goudronnée. On ne s’y attendait pas du tout et le reste du parcours (dans les Landes) étaient également sur du goudron. Nous nous attendions à traverser la France sur des petits chemins, et les routes goudronnées nous ont vraiment déplu. On avait mal aux pieds dès 4-5 heures de marche, vraiment surprenant comparé au GR20 où nous marchions 10 à 12 heures par jour et n’avions que très peu de douleurs. Peut-être était-ce dû à nos chaussures qui étaient plutôt adaptées aux sentiers et chemins ?

Si tu aimes la nature et te sentir coupé(e) du monde extérieur, tu ne trouveras pas vraiment ça sur la Voie de Vézelay. Tu marcheras sur pas mal de départementales, pour te donner une idée, j’avais mis le tracé sur Komoot (lien juste ici, pour Limoges – Saint-Jean-Pied-de-Port), qui nous a indiqué que seuls 77 km sont non goudronnés (ou sur gravillons), et au moins 323 km sont goudronnés, sur 530 km au total (je te mets la capture d’écran juste en-dessous). Bref, beaucoup trop de goudrons pour nous ahah !

Voie de Vézelay / GR654 surface du parcours
Les données Komoot
Voie de Vézelay / GR654 surface du parcours
Beaucoup de routes comme celle-ci malheureusement

Une voie à fréquentation « modérée »

Je mets des guillemets ici car effectivement, c’était peut-être dû à la période de l’année ! En tout cas, en 220 km et 8 jours de marche, nous n’avons croisé absolument aucun autre pèlerin ou marcheur. Il faut dire que la météo était mauvaise, mais on a tout de même était très surpris, et honnêtement un peu déçu aussi, on pensait rencontrer quelques personnes ! Mais si tu souhaites te retrouver seul(e) avec toi-même, c’est l’idéal, surtout hors saison. 🙂

On a également vu peu de gîtes d’étapes ouverts à cette période sur la Voie de Vézelay, et seulement 2 d’entre eux étaient réellement indiqués, avec la coquille. Il y avait plus de gîtes d’étape après Sainte-Foy mais nous n’avons pas fait cette partie. La partie Limoges – Périgueux semblait vraiment être la partie la plus déserte, ce qui en fait son charme pour certains !

2. Les étapes entre Limoges et Sainte-Foy-la-Grande (220 km)

Voici le parcours que nous avons suivi sur 8 jours, avec les distances, les dénivelés, les endroits où manger et dormir, et l’état de la route (chemin ou goudron). Nous y étions du 2 juin au 9 juin, avec une météo plutôt mauvaise la plupart du temps, même si les photos ne le montrent pas ahah ! Nous avions aussi emmené de quoi manger si besoin, ce qui nous a bien servi sur certaines étapes (comme le jour 5).

Jour 1 : de Limoges à Aixe-sur-Vienne

Voie de Vézelay / GR654, Limoges à Aixe-sur-Vienne
Le lever du soleil du premier jour

La première étape de notre Voie de Vézelay est longue de 16 km et relie Limoges à Aixe-sur-Viennes. Une étape plus courte que les suivantes, simplement car nous sommes arrivés vers midi à Limoges et n’avons donc marché que l’après-midi ! La sortie de Limoges est bien indiquée avec les coquilles au sol, et le symbole de Compostelle ensuite. Tu peux aussi suivre le symbole du GR (les traits blanc et rouge), bien que parfois ce GR dévie un peu de la Voie de Vézelay. Cette étape est aussi majoritairement sur route, ce qui n’est pas étonnant puisque l’on sort de la ville.

À Aixe-sur-Vienne, nous avons dormi au camping des Grèves, situé juste à côté de la rivière. On transportait tente, matelas et duvet, donc la nuit nous a coûté 15,90 €. Tu peux trouver quelques pizzerias pour manger à Aixe mais ça reste assez limité, malheureusement plusieurs restaurants avaient fermé quelques mois auparavant (probablement à cause du covid).

Résumé :

  • Logement : 15,90 € (camping)
  • Nourriture : 14 € (deux pizzas)

Jour 2 : d’Aixe-sur-Vienne à Châlus

Voie de Vézelay / GR654, Aixe-sur-Vienne à Châlus
Camping sauvage sur la Voie de Vézelay

Le deuxième jour, nous avons relié Aixe-sur-Vienne à Châlus, pour un total de 32 km. Cette fois-ci nous avons eu environ 50% de route et 50% de chemins, ce qui nous a vraiment fait plaisir ! Le parcours est vraiment joli, on traverse plein de petits villages et lieu-dits. On sent que c’est une partie de la France qui est plus « isolée » mais ça fait son charme. Les maisons notamment sont vraiment belles, plein de grosses bâtisses et de corps de ferme.

Le gros avantage de la Voie de Vézelay, c’est la possibilité de faire du camping sauvage le long de la route, en respectant bien sûr les règles de base : ne pas laisser de déchets, s’éloigner de la ville, etc. On a donc campé juste en dehors de Châlus cette nuit, et on a pris notre premier gros orage du voyage pendant la nuit ! On avait aussi acheté à manger à Châlus en passant, il y a quelques commerces pour se ravitailler, donc un Intermarché à l’entrée de la ville ouvert de 8h45 à 19h30 du lundi au samedi.

Résumé :

  • Logement : 0 € (camping sauvage)
  • Nourriture : 34 € (restaurant + repas lyophilisé)

Jour 3 : de Châlus à La Coquille

Le troisième jour, la pluie nous a rattrapé sur les 18 km qui séparent Châlus de La Coquille. Nous avions prévu de marcher plus mais le déluge nous a arrêtés. Ce passage de la Haute-Vienne à la Dordogne était majoritairement sur routes goudronnées (80% environ), ce qui n’a pas aidé à nous remonter le moral ahah. En revanche, nous avons trouvé une petite pizzeria vraiment super à La Coquille : La Bonne Table ! Pizzas délicieuses et les propriétaires étaient vraiment gentils, si tu passes par là, n’hésites pas à t’y arrêter.

Sur la route, tu auras une boulangerie ainsi qu’un bistro où manger le midi. Tu trouveras ensuite un Carrefour en ville à La Coquille, ouvert de 8h à 20h en semaine. Quant à l’hôtel, il y a un Logis sur la route principale, nous avons payé 70 € pour la nuit. Il y avait également un gîte d’étape, Le Refuge de la Coquille.

Résumé :

  • Logement : 70 € (hôtel)
  • Nourriture : 70 € (repas lyophilisés + boulangerie + bistro + pizzas)

Jour 4 : de La Coquille à Négrondes

Beaucoup de chemins à travers champs sur cette étape

Quatrième jour, 34 km et beaucoup plus de chemins, environ la moitié du parcours ! Tu peux trouver un camping municipal à Thiviers si tu souhaites t’y arrêter, ainsi qu’une gare et un Lidl. On s’y est également arrêté pour manger le midi, dans un petit restaurant. Tu as ensuite un hôtel Le Logis à Négrondes ainsi qu’une épicerie pour te ravitailler. On a décidé de camper juste en dehors de la ville, le long du tracé du GR654.

Résumé :

  • Nourriture : 35 € (restaurant Thiviers + épicerie Négrondes)
  • Logement : 0 € (camping sauvage)

Jour 5 : de Négrondes à Périgueux

Voie de Vézelay / GR654, Négrondes à Périgueux
Le château de Caussade dans le Périgord

Une étape de 29 km pour le cinquième jour. On a marché pas mal en forêt ce jour-là, et même pu voir un petit faon. Le parcours était vraiment bien, avec très peu de routes goudronnées. Pour dormir, tu trouveras La Maison du Pèlerin à Sorges, sur la route. Un gîte d’étape se trouve ensuite à Périgueux, ainsi que de nombreux autres gîtes, hôtels et campings. C’est la plus grande ville depuis Limoges ! On en a profité pour manger un bon repas et dormir à l’hôtel.

Résumé :

  • Logement : 60 € (hôtel ibis)
  • Nourriture : 43 € (petit déjeuner + repas soir)

Jour 6 : de Périgueux au camping Orpheo Negro

Voie de Vézelay / GR654, Périgueux à Orpheo Negro
Le camping d’Orpheo Negro, avec son cadre incroyable

Une étape de 30 km pour le jour 6, reliant Périgueux an camping Orpheo Negro. Une étape surprenante puisque nous n’avons croisé aucun commerce ni restaurant sur la route ! Aucun point de ravitaillement sur le chemin, et d’ailleurs, la plupart du parcours était cette fois-ci sur des petits chemins. Un bonheur ! Pense à acheter à manger avant de partir de Périgueux, et tu pourras ensuite te restaurer le soir au camping.

Le camping Orpheo Negro est vraiment magnifique, nous étions les seuls (début de saison) et il est construit autour d’un étang. Tu peux donc camper au bord de l’eau, manger à la réception avec vue sur le lac, ou bien aller au restaurant Les Trois Frères au-dessus qui sert de bons plats. Le cadre était vraiment génial et la gérante du camping très gentille ! Elle nous a dit accueillir beaucoup de pèlerins sur la Voie de Vézelay. Elle dispose également d’une épicerie où tu peux acheter à manger pour la route.

Résumé :

  • Logement : 10 € (camping)
  • Nourriture : 6 € (petit déjeuner)

Jour 7 : camping Orpheo Negro à Bergerac

Avant-dernier jour, une étape de 30 km pour arriver à Bergerac, une autre grosse ville après Périgueux. Encore une fois, on a passé la plupart de la journée à marcher sur la route, ce qui finissait par faire vraiment mal aux pieds après 18-20 km. Sur le chemin, nous avons trouvé une supérette, ainsi qu’un petit restaurant au bord de la départementale, environ 400-500 m hors tracé. C’est le seul endroit pour se restaurer avant Bergerac. Une fois en ville, tu trouveras bien sûr de nombreux hôtels, gîtes et commerces pour te ravitailler !

Résumé :

  • Logement : 10 € (camping)
  • Nourriture : 20 € (épicerie Orpheo Negro + Proxi Bergerac)

Jour 8 : Bergerac à Saint-Foy-la-Grande

Voie de Vézelay / GR654, Bergerac à Sainte-Foy-la-Grande

Une étape de 30 km pour le dernier jour de notre périple. Une journée avec encore une fois beaucoup de routes goudronnées. La sortie de Bergerac se fait le long de la rivière, le cadre est plutôt sympa. Sur la route, en haut d’une grande côte, tu trouveras un restaurant avec une vue sur les vignes. On ne s’y est pas arrêté mais il avait l’air plutôt bien !

Nous avons dormi au Grand Hôtel de Sainte-Foy, qui a des tarifs très intéressants et sert également des repas. Autrement tu peux trouver d’autres commerces et restaurants dans le petit centre. Depuis Sainte-Foy, tu peux ensuite prendre le train pour rejoindre Bordeaux et la côte, ou bien continuer la Voie de Vézelay jusqu’à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Résumé :

  • Logement : 56 € (hôtel)
  • Nourriture : 63 € (restaurant midi + pizzas soir)

3. FAQ GR654 / Voie de Vézelay

Quelle est la meilleure période pour faire la Voie de Vézelay ?

Nous l’avons fait début juin, et la Voie était vraiment déserte. Si tu aimes être seul(e), le meilleur moment est évidemment hors saison. Sur le groupe Facebook, il semble que la route s’anime un peu plus en juillet / août, donc idéal pour rencontrer d’autres marcheurs ! En tout cas, c’est une Voie praticable aussi bien en été qu’en hiver, à condition de se couvrir et de ne pas être gêné(e) par la pluie.

Les belles bâtisses de la Dordogne, sur la Voie de Vézelay / GR654
Les belles bâtisses de la Dordogne

Quel budget pour faire la Voie de Vézelay ?

En termes de logement, le budget dépend vraiment de toi. Tu peux camper gratuitement tout le long du chemin de la Voie, ou dormir en camping pour pas très cher (10-15 € / nuit). Tu peux aussi décider de faire l’expérience des gîtes d’étape et avoir un vrai lit en dortoir pour un peu plus cher. Il y a également des gîtes de charme sur la route, où tu peux dormir dans un cadre vraiment sympa. Et puis bien sûr tu as les hôtels dans la plupart des villes sur la route, avec des prix allant de 50-60 € à 100+ €.

Pour la nourriture, c’est également très variable ! Tu peux emmener de quoi cuisiner sur la route et acheter des pâtes, du riz pour manger tous les jours. Tu as pas mal de supermarchés pour te réapprovisionner. Tu verras aussi beaucoup de restaurants assez typiques, qui donnent envie de s’arrête pour prendre un bon plat avant de repartir !

En résumé, c’est une randonnée adaptée à tous les budgets, ce qui est vraiment un point positif. 🙂

Camping ou gîtes d’étape sur la Voie de Vézelay ?

Personnellement, nous avions décidé de tenter l’autonomie car nous savions qu’il était autorisé de camper le long de la Voie de Vézelay. On avait donc acheté la tente de randonnée Oural 2. Elle convient pour 2 personnes et tu ne peux pas te tenir debout dedans. Avec ses presque 2 kilos, elle n’est pas dans la gamme « légère » mais son prix est vraiment abordable, donc une tente idéale si tu veux tester avant d’acheter du meilleur matériel.

Pour les gîtes, nous n’avons pas pu en tester, mais pas mal de personnes se plaignent des puces de lit (qui semblent être un fléau sur tous les GR ahah.) Évidemment tu payes un peu plus cher, mais l’ambiance a l’air d’être vraiment sympa, et c’est le meilleur moyen de rencontrer d’autres pèlerins !

Voie de Vézelay / GR654, Aixe-sur-Vienne à Châlus
La tente de randonnée Oural 2 (disponible au Vieux Campeur)

Quelle condition physique faut-il pour faire la Voie de Vézelay ?

De la même manière que le budget, la Voie de Vézelay est adaptée à tous les niveaux physiques. Le tracé est vraiment plat du début à la fin, et tu peux t’arrêter pour dormir en général tous les 10 -15 km. Tu peux vraiment découper le tracé pour l’adapter à ton niveau, et à tes envies : le faire en mode « rapide ou bien prendre le temps. Le seul point négatif, ce sont les routes goudronnées qui donnent vite ma aux jambes et aux pieds. Un randonneur peu habitué pourrait être limité par ces douleurs au bout d’un certain temps.

Quel matériel faut-il emmener pour faire la Voie de Vézelay ?

J’ai fourni une liste complète du matériel de randonnée à emporter dans mon article sur le GR20. Je ne peux pas la copier-coller ci (Google considèrerait que c’est du « plagiat ») mais tu peux aller voir directement dans l’autre article, ou bien recevoir la liste au format PDF dans ta boîte email, juste en dessous ! 🙂

En plus de ce matériel indiqué dans la liste, nous avions aussi la tente Oural 2 ainsi que les assiettes, couverts et casserole de chez Décathlon.

Chaussures de trail ou de randonnée pour la Voie de Vézelay ?

J’avais les chaussures de trail Hoka Speedgoat 4, et Simon une paire de chaussures montantes Millet. Au vu du terrain entre Limoges et Sainte-Foy (principalement goudronné), une paire de chaussures trop rigides (comme les Millet ici) ne convient vraiment pas. Les Hoka étaient un bon choix car elles amortissaient bien sur le goudron (bien qu’elles soient initialement des chaussures de trail). Les grosses chaussures montantes n’étaient vraiment pas le meilleur choix pour cette randonnée. Mais cela dépend aussi de chacun, si les chaussures de randonnée te conviennent alors garde-les ! 🙂

Quelques liens utiles pour le GR654 / la voie de Vézelay

Les tracés et guides de la Voie de Vézelay

Le GPX (Komoot) de la Voie de Vézelay en entier

Autres sites qui m’ont aidé dans la préparation :

Voilà pour cet article sur la Voie de Vézelay ! J’espère qu’il pourra t’aider si tu prévois de la faire, c’est vrai que j’ai vraiment trouvé qu’il manquait des informations sur cette Voie.

Bonne randonnée à toi, et n’hésite pas à aller voir les autres articles de randonnée pour t’inspirer dans tes prochaines aventures. 🙂

L’aventure dans ta boite mail ?

Pour les super warriors qui sont arrivés jusqu’ici (merci !), j’ai aussi lancé une liste d’emails pour partager des conseils et des bons plans, mais aussi les nouveaux articles qui sortent, promis aucun spam. On y parle entraînement, préparation mentale, dépassement de soi et aventure.

Rejoins la famille !

Laisser un commentaire

Articles similaires :