Accueil » Comment survivre aux cours en ligne [Guide & Conseils]

Comment survivre aux cours en ligne [Guide & Conseils]

Rédigé par Cédalise Mariotti

Les cours en ligne, c’est difficile. Surtout lorsque ça dure depuis bientôt 2 ans. Je suis moi-même mes cours en ligne à la fac, et à distance avec l’Australie… Mes cours sont donc entre 2h et 6h du matin. Autant dire que ce n’est pas motivant tous les jours de se lever si tôt.

Mais cela m’a aussi appris quelques choses essentielles pour survivre aux cours en ligne. Des choses que l’on peut appliquer même pour être efficace et productif(ve) de manière générale.

Je te donne ici tous mes conseils qui m’ont permis de réussir mon M1 et M2 en droit à distance ! 🙂

1. se créer un planning pour tes cours en ligne

L’importance d’avoir une structure, une routine

Le gros atout des cours à distance est la flexibilité. Plus vraiment d’horaires fixes, plus de réveils à 7h, des cours enregistrés que l’on peut parfois regarder en replay, tout cela offre une énorme liberté.

Mais cette flexibilité est aussi le plus gros défaut des cours en ligne, car ils deviennent le meilleur terreau pour la procrastination et le décrochage si tu ne sais pas bien gérer ton temps (j’en reparle d’ailleurs plus bas). Réussir à s’encadrer soi-même peut être un réel défi lorsque l’on a l’habitude de la structure scolaire classique (début des cours à 8h, horaires fixes toute la journée, etc).

La condition #1 pour bien s’organiser et réussir dans ses cours en ligne est de planifier à l’avance son semestre et de se créer une structure. Un planning te permet de ne pas tout reporter à demain. Tu auras devant toi des deadlines claires auxquelles tu devras te tenir. Tu sauras exactement ce que tu dois faire.

Un planning te permettra aussi d’être régulier dans ton apprentissage, et non pas passer 2 semaines à ne rien faire puis bosser nuit et jour juste avant un devoir à rendre, par exemple (on l’a tous fait :p ). Ça te permettra aussi de ne pas te coucher à des heures différentes tous les jours et d’arriver à te lever le matin.

Outils et stratégies pour planifier

Google Agenda est le principal outil que j’utilise. Tu peux choisir des codes couleurs pour chaque « section » (école, travail, loisirs…) et la plateforme est vraiment intuitive. En plus, Zoom synchronise automatiquement avec Google Agenda ! Avoir un agenda (virtuel ou non) permet de commencer ta journée en sachant exactement ce que tu dois faire et dans quel ordre. L’avantage de l’agenda virtuel est que tu peux facilement le modifier et l’arranger.

Notion est un autre logiciel qui permet de s’organiser en créant des bases de données, et nTask est un site qui permet de classer tes « to do » listes en ordre de date, importance… Très utile pour faire ton planning hebdomadaire et journalier !

2. se fixer des objectifs

Des objectifs S.M.A.R.T.

Si tes objectifs sont clairement définis, les actions à réaliser pour les atteindre le seront aussi. Tu trouveras bien plus facilement une stratégie efficace pour t’y amener. Et on sait qu’une stratégie est l’élément essentiel dans la réussite de tes objectifs.

En temps normal, la structure scolaire classique fixe ses objectifs pour nous (sans forcément que l’on s’en rende compte), mais les cours à distance nous obligent à nous auto discipliner. Alors au début du semestre, fixe-toi des objectifs en suivant la structure « S.M.A.R.T. » :

1. SPÉCIFIQUE : que souhaites-tu accomplir, très précisément ? Par exemple : « je souhaite augmenter ma moyenne de 5 points cette année », et pas « je veux être meilleur à l’école »

2. MESURABLE : comment sauras-tu que tu as atteint ton objectif ? Même exemple qu’au-dessus, augmenter ta moyenne de « 5 points » est mesurable

3. ATTEIGNABLE : as-tu les moyens d’atteindre cet objectif, suivant tes capacités et ressources (temps, compétences, argent…) ?

4. RÉALISTE : est-ce que ton objectif est pertinent ? Par exemple, est-ce pertinent, réaliste de vouloir augmenter ta moyenne de 5 points cette année si tu n’as jamais travaillé tes cours jusqu’à maintenant ?

5. TEMPOREL : quelle est ma date limite à laquelle je dois avoir atteint cet objectif ? Dans notre exemple, « cette année » pour une année scolaire.

Objectifs et planning : 4 niveaux

Il y a 4 niveaux de planification des objectifs. Le but de ces 4 niveaux est de t’aider à arrêter de penser à tous tes objectifs en même temps, et notamment à ton objectif #1. Il faut découper par périodes, organiser en segment, se créer un chemin qui t’y amènera !

Tout d’abord, tu te fixes un objectif semestriel.

Ton objectif #1, souvent le seul et unique que tu poursuivras pendant le semestre. Cela peut être d’obtenir une certaine note à ton examen, par exemple. Définis-le, écris-le, puis n’y pense plus.

Ton planning semestriel contiendra aussi :

  • Les devoirs à rendre avec la date précise (j’y ajoute même les étapes en chemin : brouillon, relecture, etc)
  • Les heures de cours « en direct » (pas en replay ou pré-enregistrées)
  • Les heures de TD si tu en as, ou de tutoriels
  • Les évènements que ton école ou université organise en ligne
  • Tes heures de travail, si tu as un boulot étudiant à côté
  • Les évènements personnels importants (vacances, anniversaires…)
  • Etc !

Puis, tu te fixes des objectifs mensuels.

Ils correspondent aux étapes pour parvenir à ton objectif semestriel. Par exemple, augmenter tes notes petit à petit, atteindre un certain nombre d’heures de travail par mois… Tout ce qui t’aidera à te rapprocher de l’objectif #1. Ce planning contiendra :

  • Les dates et horaires importants de la semaine (tu peux même te créer des alertes)
  • Tes priorités de la semaine (études ? Boulot ? Vie perso ?)
  • Les plages horaires consacrées aux révisions et visionnage des cours
  • Le volume horaire que tu devras consacrer aux études (suivant les devoirs à rendre qui viennent, les examens, ou les périodes creuses)

Puis tu te fixes des objectifs hebdomadaires.

Avec la même logique qu’au-dessus. Cette fois, ce sont des étapes qui t’aideront à atteindre tes objectifs mensuels et l’objectif #1 ! Ce sont ces objectifs sur lesquels tu dois te concentrer, ces mini-étapes (au lieu de penser sans cesse à l’objectif semestriel). Par exemple, ça peut être d’assister à tous les cours de la semaine, de plus participer en TD ou en cours, d’anticiper et préparer tes notes avant le cours, et ainsi de suite.

Et enfin, tu te fixes des objectifs journaliers.

Tous les matins, tu te crées un mini-planning avec les priorités de ta journée, afin que les 7 jours additionnés te rapprochent au maximum de ton objectif hebdomadaire, qui t’amènera à ton objectif mensuel, qui t’amènera à ton objectif semestriel… et la boucle sera bouclée ! 🙂

3. vaincre la procrastination avec les cours en ligne

La clé pour vaincre la procrastination, c’est d’améliorer sa gestion du temps. Voici donc quelques conseils.

Respecte ton rythme naturel

Détermine les heures où tu es le(la) plus productif(ve) : tôt le matin, tard le soir, en plein après-midi… Ensuite, arrange-toi pour planifier tes tâches les plus importantes sur ces plages horaires là. Tu seras naturellement plus productif et alerte.

Planifie des pauses entre tes cours en ligne

Un des dangers des cours à distance est d’oublier de prendre des pauses, ou d’en faire trop régulièrement. En personne, les pauses sont définies à l’avance et tous les étudiants ont plus ou moins les mêmes. L’idéal est de reproduire ce schéma à la maison, en planifiant tes pauses dans la journée, par exemple : une le matin, une longue à midi, une dans l’après-midi, de la longueur que tu souhaites.

Durant ces pauses, laisse ton ordinateur de côté, va prendre l’air, descend discuter avec ta famille, en somme, détache-toi de l’ordi et ne passe pas 20 minutes à surfer sur internet entre deux heures de révision ahah.

Concentre-toi sur une seule tâche à la fois

Un autre danger des cours à distance est l’éparpillement. Comme on manque de structure, il est très facile de commencer 5 tâches en même temps et de se perdre dans tout ce que l’on a à faire. Ironiquement, plus on se focalise sur un grand nombre de tâches, moins on sera productif.

Organise donc tes tâches par ordre de priorité et assure-toi de respecter cet ordre ! Concentre-toi sur un devoir, un examen, une lecture de bouquin, un cours…

4. avoir un espace de travail approprié pour tes cours en ligne

Crée-toi un espace dédié au travail

Les cours à distance, on associe cela aux cours « dans son lit ». C’est peut-être une de nos plus grosses erreurs… Notre cerveau associe le lit au sommeil, à la nuit, tandis qu’un bureau est associé aux études, au travail. Naturellement donc, nous sommes moins productifs avachis dans le lit.

Bien sûr cela dépend des gens, et l’avantage des cours en ligne est aussi de pouvoir varier les lieux où tu étudies. Sois attentif à ce qui marche pour toi, si tu sens qu’être dans ton lit te ramollit voire t’endors… il est peut-être temps de changer de lieu !

Réduis les distractions

Bosser ses cours à la maison peut être synonyme de beaucoup, beaucoup de distractions. Cela peut être un espace très bruyant, surtout si tu as des frères et sœurs qui sont eux aussi à la maison en ce moment. Ça peut aussi être tout ce qui t’entoure et que tu aimerais faire au lieu de travailler tes cours : regarder la télé, jouer à un jeu, aller courir, appeler tes amis…

Identifie ce qui te distrait et trouve des stratégies pour les enlever ou les éviter. Essaye de trouver un espace loin de tous ces bruits et distractions afin de pouvoir te concentrer au maximum.

Parles-en aussi avec ta famille afin de pouvoir trouver une solution. Personnellement, ma sœur et moi avons eu beaucoup de mal avec ces distractions quotidiennes au début (nous sommes 4 enfants), et nous nous sommes finalement arrangées avec mes parents pour avoir des plages horaires « silencieuses » dans la journée, que tout le monde devait respecter !

Éteins ton téléphone

Et oui, on y vient. Le téléphone. Je sais, tu sais, on sait tous que c’est la distraction #1 lorsque l’on bosse nos cours (et même de manière générale). Trois choses que tu peux faire :

1. L’éteindre durant les heures où tu es en cours, ou lorsque tu étudies à la maison.

2. Enlever les notifications. J’ai fait cela il y a maintenant 1 an et j’ai énormément gagné en sérénité. Je ne sais pas comment j’ai pu un jour supporter le flot incessant de notifications.

3. Mettre en place des limites de temps pour les applications, notamment sur iPhone tu peux facilement en créer (et te faire peur en voyant le nombre d’heures que tu passes sur ton téléphone, la moyenne nationale est de 3h par jour… ahahah).

Ces 3 stratégies vont non seulement réduire les distractions mais également augmenter ta productivité de manière significative. Imagine ce que tu pourrais faire avec 3 heures en plus tous les jours…?

5. voir les cours en ligne comme des « vrais cours »

Implique-toi en cours en ligne

Les cours à distance nous obligent à avoir une certaine discipline, à se forcer à s’asseoir devant l’ordinateur pour travailler, quand tellement d’autres choses autour nous distraient.

Il est important de te rappeler que ces cours sont réels : ce ne sont pas des cours optionnels, ni des cours de « pause » en attendant de revenir à la normale. Si tu es en prépa ou en école payante, tu payes d’ailleurs le même tarif qu’en personne, et ton investissement mérite d’être le même.

Si tes cours sont pré-enregistrés, détermine une plage horaire sur laquelle tu les regarderas, afin de créer une routine similaire à celle que tu as lorsque tu vas en cours en personne. De la même manière, il est bien de continuer à se réveiller à la même heure en semaine, sans forcément que ce soit tôt (par exemple, à 9h tous les jours).

L’important ici est la régularité, la routine qui te rappellera celle des cours en présentiel.

Participe en cours en ligne, même si c’est difficile

Lorsque les cours sont passés en ligne en mars/avril 2020, j’ai fait l’erreur de réduire radicalement ma participation. Les TD en ligne étaient ennuyants, tout le monde a sa caméra éteinte, il n’y a aucune incentive à participer et c’est bien plus facile de se cacher derrière son ordinateur.

Mais réduire sa participation, c’est s’isoler encore plus. Or, les cours en ligne créent déjà une forme d’isolement chez les élèves. Et ils sont ennuyants justement parce que personne ne participe ! Il est donc primordial de ne pas augmenter ce sentiment de solitude et de participer autant, si ce n’est plus qu’avant. Alors allume ta caméra, sois actif en cours, agis comme tu le ferais lors d’un cours en présentiel, l’heure passera d’autant plus vite !

Trouve ta méthode d’apprentissage

Les cours en ligne chamboulent nos repères. Une personne qui aimait les cours magistraux en personne ne les appréciera peut-être pas en ligne, par exemple. Après un an de cours à distance, tu devrais pouvoir identifier les méthodes d’apprentissage qui te conviennent et ce qui marche pour toi.

Crée un groupe de travail virtuel

En avril 2020, j’ai eu 2 semaines de révision en plein confinement. Avec deux amies de ma promo, nous nous fixions deux heures tous les jours pour réviser ensemble sur Zoom. Nous passions ces deux heures pratiquement en silence, chacune travaillant sur ses cours, mais le simple fait de voir d’autres personnes bosser nous incite à le faire aussi !

Si tu aimes travailler en groupe pour échanger, rien ne t’empêche d’employer la même méthode et de te retrouver avec des ami(e)s à une heure précise pour travailler ensemble. Il existe également plein d’outils qui peuvent rendre ces sessions interactives, par exemple Miro.com pour faire des travaux de groupe et du brainstorming !

Conclusion : comment survivre aux cours en ligne

Voilà pour tous mes conseils et ce que j’ai pu mettre en place ces 2 dernières années. Le maître mot reste ORGANISATION. Évidemment, ce ne sont ici que des outils à ta disposition et libre à toi de prendre ce qui te plaît et te convient.

N’hésite pas à partager tes propres conseils en commentaires, ça pourrait en aider d’autres aussi ! 🙂

Et si ce contenu te plaît, j’ai lancé une liste d’email pour les plus intéressés. Je t’envoie un email tous les mardis à 9h, sur tout ce qui concerne l’apprentissage en général (et en particulier des langues), la productivité, l’organisation… Bref, tout plein d’outils qui peuvent te servir !

Rejoins la famille !

Laisser un commentaire

Articles similaires :